Quand le luxe s'empare des codes du Hip Hop

Comment le Hip Hop, né dans le South Bronx dans les années 70, catégorisé et jugé comme étant une sous-culture durant plusieurs décennies a-t-il pu devenir un axe de communication ainsi qu’un argument de vente pour de multiples marques de luxe ?

Depuis maintenant quelques années, de nombreuses grandes marques se sont appropriées les codes du Hip Hop et en jouent afin d’embellir leur image. En effet c’est presque devenu habituel de croiser des stars du Hip Hop lors d’événements de haute-couture comme on a pu le voir avec Future accompagné de sa femme au premier rang du défilé Calvin Klein ou encore avec PNL invités au défilé Chanel.


Il est vrai que les avis divergent quant à la place du Hip Hop dans ces milieux catégorisés comme bourgeois, mais cela ne s’arrête pas à de simples invitations, de plus en plus de rappeurs deviennent des « vitrines » pour certaines marques, comme par exemple Lacoste avec Moha La Squale, mais aussi Georgio très récemment devenu l’égérie de la maison Givenchy.

Comme si cela n’était pas suffisant, certains artistes vont encore plus loin et endossent même une casquette de créateur. Une étape de plus qui est franchie par des artistes tels que Kanye West qui s’est vu collaborer avec la célèbre marque Louis Vuitton.

Néanmoins, ce qu’il faut garder en tête c’est que l’intérêt que les marques de luxe portent aux rappeurs est très loin d’être a sens unique. En effet les MC ont toujours été fascinés par le monde du Luxe. Voici un récap’ des marques les plus citées par les rappeurs US.


« Suce la tendance jusqu’à la mort, t’es dans de beaux draps. Moi je m’en fous de la mode, par définition elle se démodera. »

Youssoupha – « A force de le dire »

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *